Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 07:48

Le débarquement allié, connu sous le nom de Jour J (en anglais, D-Day), représente les premières heures de cette opération. Initialement fixé au 5 juin, le débarquement sera reporté au 6 juin en raison de mauvaises conditions météorologiques.

Le 6 juin 1944, 1 213 bateaux de guerre, 736 navires de soutien, 864 cargos et 4 126 engins et péniches débarquent 20 000 véhicules et 156 000 hommes sur les plages de Normandie. Les opérations de débarquement, elles, se poursuivront pendant encore plusieurs semaines. Les plages choisies, protégées par les fortifications du mur de l'Atlantique, sont regroupées en 5 zones entre Saint-Martin-de-Varreville, dans le Cotentin, à l'ouest et Ouistreham sur l'embouchure de l'Orne à l'est : Utah Beach, Omaha Beach, Gold Beach, Juno Beach et Sword Beach.

La pointe du Hoc (située un peu à l'ouest d'Omaha) est considérée comme une 6e zone de débarquement, prise par les Rangers américains.

Les actions des FFI, Forces françaises de l'intérieur, ou du Maquis aident à perturber les lignes de communications allemandes.

La chronologie des opérations est la suivante :

  • 00:05 Bombardement des positions allemandes entre Le Havre et Cherbourg
  • 00:15 Largage des pathfinders, parachutistes chargés des balisages des zones de saut et destruction de voie ferrée par la Résistance
  • 00:20 Atterrissage des planeurs britanniques à proximité du Pegasus Bridge sur le canal de Caen
  • 01:00 Largage des parachutistes des divisions aéroportées
  • 03:20 Atterrissage des planeurs avec le matériel lourd des divisions aéroportées
  • 06:00 Début du bombardement naval de la côte normande
  • 06:30 Heure H, débarquement sur les plages américaines
  • 07:30 Heure H+1, débarquement sur les plages britanniques et canadiennes

Au soir du 6 juin, environ 156 000 hommes avaient pris pied sur le sol normand : 17 000 parachutés, 56 000 débarqués sur Utah et Omaha et 83 000 débarqués sur le secteur anglo-canadien. Les pertes alliées s'élevaient à 10 300 hommes dont le tiers de tués.

La libération de la France débutait.

Partager cet article

Repost 0
Published by LCL MICHEL BRAULT - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du président des combattants volontaires de la Drôme, LCL BRAULT
  • Le blog du président des combattants volontaires de la Drôme, LCL BRAULT
  • : Blog de la section Drôme de la fédération nationale des combattants volontaires
  • Contact

Recherche