Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 21:27

Aujourd’hui nous saluons la mémoire du Légionnaire de 1ère classe Goran  FRANJKOVIC sapeur au 2ème Régiment Etranger du Génie de ST CHRISTOL dans le Vaucluse, mort au combat au service de la France,.   

Il est le 76ème soldat tout grade et armes confondus, tombé au champ d’honneur en AFGHANISTANT depuis 2001.

Voici sa courte biographie officielle.

Comme vous le savez les légionnaires servent sous statut spécial et les éléments personnels disponibles donnés par l’autorité militaire sont parfois très limités.

Le Légionnaire Goran FRANJKOVIC avait 25 ans. Il s’était engagé en mars 2010 en souscrivant un contrat de 5 ans au titre de la Légion..

 Il effectue sa formation initiale au 4ème RE de CASTELNAUDARY. .

Il se fait d’emblée remarquer par sa motivation et sa rusticité. ce qui lui permet de choisir à la fin de cette formation, le 2ème REG basé sur le plateau d’Albion à Saint Christol, en aout 2010.

Dés son arrivée, il montre de réelles qualités de soldat  et confirme sa volonté de progresser, en réussissant sa formation technique de « sapeur de combat et de démineur. » 

Toujours volontaire et discipliné, il donne entière satisfaction et s’affirme comme un sapeur solide en obtenant notamment le brevet d’alpiniste et de skieur militaire.

Il est élevé à la distinction de légionnaire de 1ère classe le 1er février 2011.

Bien intégré dans sa compagnie,  et maitrisant tous les savoir faire du sapeur d’assaut, il est tout naturellement désigné en mars 2011 pour servir à partir de  novembre 2011 en AFGHANISTAN.

Il entame à partir de mars 2011 une formation minutieuse et rigoureuse de 6 mois pour préparer cet engagement opérationnel.  Au cours de cette période, il n’a de cesse de renforcer  son aguerrissement, notamment lors des exercices opérationnels auxquels il participe. C’est ainsi qu’il obtient la difficile qualification de « fouille opérationnelle », terme qui revêt sur le territoire afghan une signification toute particulière et dangereuse.  Une fois de plus, sa vivacité et d’esprit et son professionnalisme, font merveille.

Il rejoint donc l’  AFGHANISTAN il y a quelques semaines.  

   Le 14 novembre 2011, en milieu de matinée, un détachement du GTIA agissant dans la province de KAPISSA (armé depuis quelques semaines par un Bataillon de chasseurs Alpins), mène une opération au profit de l’armée afghane sur un axe important  de sa zone, afin de sécuriser le passage d’un convoi logistique  franco Afghan  Il doit notamment s’assurer que l’axe n’est pas piégé. Alors que l’élément génie dont fait partie Goran FRANJKOVIC est en tête du convoi, ce sapeur  légionnaire, est atteint, par balles tirées par des insurgés. .

Grièvement blessé, il est évacué vers l’hôpital français, où il décède des suites de ses blessures. Un autre légionnaire est également blessé dans cette action. 

C’était probablement l’une des premières missions de Goran en AFGHANISTAN. Le destin ne lui aura permis de mener plus loin sa jeune aventure. Il était célibataire.

Lors de ses obsêques militaires qui ont lieu aujourd’hui même au 2ème REG  en présence du Ministre de la défense et du général CEMAT, il sera nommé caporal et recevra la Légion d’honneur, la médaille militaire et la croix de la valeur militaire.  

Mais ensuite lorsque toutes les cérémonies seront terminées la vie reprendra ses droits et Goran FRANJKOVIC sera oublié, comme le sont tous nos jeunes disparus en opération. Oubli médiatique, après le bref couplet compassionnel auquel nous sommes habitué, mais surtout oubli par la population de notre pays.

 

Pourtant, ce soldat, comme tous nos soldats présents sur ce théatre d’opération,  oeuvrait au sein de la Force Internationale d’Assistance à la Sécurité (FIAS) mandatée par l’ONU pour contribuer au retour de la stabilité, au rétablissement de la paix et au développement dans ce pays. Si je dis tout cela,  c’est pour rappeler que nos soldats n’agissent pas dans n’importe quel contexte. Ils agissent en vertu d’un engagement pris par les dirigeants de notre pays, au sein d’une coalition internationale. Cet engagement commencé il y a maintenant plus de 10 ans, fait partie de notre quotidien et nous risquons de  le banaliser, voire d’oublier que des soldats français ont été et sont toujours chargés de l’exécuter, y compris lorsque une évolution, voire un désengagement est annoncé, voire programmé dans le temps. Même dans ce cas, pour eux la mission continue.

 C’est toute la grandeur, mais aussi toute la difficulté, l’abnégation de  ce métier de soldat, comparable à nul autre. C’est dans ce contexte, que nous devons considérer la disparition de Goran FRANJKOVIC.

Pourquoi ne pas honorer leur mémoire et les citer en exemple ?

Ne serait ce pas un message fort à faire passer au sein de la population et des plus jeunes ? Leur faire savoir qu’il existe des jeunes capables de tout donner pour leur pays à l’image de leurs grands anciens ? Le sacrifice de nos soldats n’aurait-il plus valeur d’exemple pour les générations actuelles ?

C’est pour cela que nous demandons avec insistance, l’instauration d’une journée nationale du souvenir, le 11 novembre pour honorer tous les soldats qui ont donné leur vie pour la France et notamment ceux des missions extérieures jusqu’à présent les grands oubliés de notre pays.

Pour nous la déclaration solennelle du Président de la République et l’hommage solennel rendu aux morts des opérations extérieures, et en particulier à ceux disparus en Afghanistan  en 2011, à l’occasion du dernier 11 novembre, est porteuse d’espoir.

Toutefois, nous verrons dans les prochaines semaines, si le projet de loi qui va être présentée au Parlement reçoit un accueil favorable de la part de nos élus de quelque bord qu’ils soient.

En effet comme le dit le général  de Corps d’Armée Dominique DELORS , Président du comité d’entente regroupant 47 fédérations ou Associations et  représentant prés d’un million et demi d’adhérents, dans un communiqué qu’il vient de nous faire parvenir à destination de tous les élus de toute sensibilité politiques :

« Les 47 Associations espèrent qu’un consensus se dégagera rapidement au Parlement. Comment en effet refuser à tous les - morts pour la France - de tous les conflits, dont, bien évidemment ceux des opérations extérieures menées depuis 50 ans, cet hommage national.

Puisse aujourd’hui, l’ancien combattant de 20 ans, de retour d’Afghanistan, honorer ses camarades, aux cotés de l’ancien combattant d’Algérie, d’Indochine, de Corée, de la 2ème guerre mondiale.

Puisse demain la mémoire de tous les morts pour la France ne pas s’estomper ;

Puisse enfin leur engagement pour la défense de la patrie, celle de la Liberté et tout simplement, pour l’exécution des missions reçues de la République, rester à l’avenir un exemple pour les jeunes générations de français ! ».  

 

C’est pour cela que la démarche généreuse d’Yves GUILLOUD, relayée par d’autres associations patriotiques locales  doit être inlassablement  poursuivie. Elle a le mérite d’interpeller nos concitoyens en leur rappelant que des jeunes continuent à donner leur vie pour le pays

Nous espérons que ce nouveau sacrifice de soldat ne sera pas vain et que l’action de nos unités dans ce pays déchiré par les guerres depuis si longtemps, contribuera à y ramener un état de droit et la paix. Nous les assurons de notre soutien. 

Aux proches de Goran FRANJKOVIC, à toute la grande famille de la Légion, nous présentons nos sincères condoléances.

Vive l’Armée française et vive la France.    

Partager cet article

Repost 0
Published by LCL MICHEL BRAULT - dans DEVOIR DE MEMOIRE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du président des combattants volontaires de la Drôme, LCL BRAULT
  • Le blog du président des combattants volontaires de la Drôme, LCL BRAULT
  • : Blog de la section Drôme de la fédération nationale des combattants volontaires
  • Contact

Recherche