Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 08:00

P1040781Le 21 mai 2010 c’était, avant l'heure, la Ste Clotilde au Groupement Aéromobile de la Section Technique de l’Armée de Terre. Ce fut l’occasion pour les membres de l’amicale des anciens de l’ALAT Rhône Alpes de se  joindre au Groupement pour fêter notre sainte patronne.

Une vingtaine d'anciens avaient répondu présent et pour la première fois il n'y eu qu'une cérémonie rassemblant anciens et actives sur le plateau des couleurs. Trois porte-drapeaux arborant fièrement le béret bleu encadrait la stèle rappelant la mémoire des équipages du GAMSTAT morts en service aérien.

Après la levée des couleurs, le colonel François TRAXEL, chef de corps, rappela dans son ordre du jour  la vie de Ste Clotilde et souligna l'importance d'associer les anciens aux cérémonies traditionnelles.

Puis les représentants de l'amicale déposèrent une gerbe en mémoire de leurs camarades disparus avec une pensée particulière pour Gérard POINSON, premier contrôleur "banane" du Matériel ALAT, décédé en février dernier.

Le passage en basse altitude et en formation de trois Puma couvrit un moment les propos du chef de corps. Certains esprits critiques pensèrent que la coordination entre le défilé aérien et la cérémonie n'était pas optimum et qu'avant, dans l'ancien temps, on aurait fait mieux, d'autres, qui savaient qu'aucun défilé aérien n'avait été prévu, restrictions et faible disponibilité obligent, pensèrent que des camarades avaient la chance de voler et que finalement quelques secondes d'avance ou de retard dans le passage de la patrouille ce n'était pas si mal que cela, hasard ou Saint Clotilde?

L’apéritif et le repas de corps se succédèrent dans une chaleureuse ambiance et nos anciens furent particulièrement heureux de retrouver l’esprit de camaraderie ALAT auquel ils tiennent tant.

Nos remerciements sont adressés au colonel TRAXEL et au personnel du Groupement Aéromobile de la Section Technique de l’Armée de Terre  pour l'accueil chaleureux et l'amitié qu'ils nous ont témoigné.

P1040777

 

 

Sainte Clotilde est la patronne de l’ALAT parce que, selon la légende, la sainte permit à Clovis d'être victorieux à Tolbiac en submergeant l'ennemi sous le feu du ciel. L’explication est un peu tirée par les cheveux, comme beaucoup en conviennent, même ses auteurs…

Monseigneur Dubost, qui fut à l’origine de ce choix de patronage, précise ici qu’elle fut la vraie raison de ce choix.

Vers la fin des années 90, Monseigneur Dubost, alors évêque aux armées, avait constitué une petite équipe chargée de trouver un saint patron pour l’ALAT. On scruta donc les Écritures…

Il ne fallut que peu de temps à nos experts pour relire le passage suivant du second Livre des Rois :

"Elie dit à Elisée : Demande ce que tu veux que je fasse pour toi, avant que je sois enlevé d'avec toi. Elisée répondit : Qu'il y ait sur moi, je te prie, une double portion de ton esprit ! 

Elie dit : Tu demandes une chose difficile. Mais si tu me vois pendant que je serai enlevé d'avec toi, cela t'arrivera ainsi ; sinon, cela n'arrivera pas. Comme ils continuaient à marcher en parlant, voici, un char de feu et des chevaux de feu les séparèrent l'un de l'autre, et Elie monta au ciel dans un tourbillon.

Elisée regardait et criait : Mon père ! Mon père ! Char d'Israël et sa cavalerie ! 

Et il ne le vit plus." (2 Rois 2/9-11).

Par ailleurs, si le cahier des charges de l’État-major précisait : "un saint patron qui se fête en juin", cela voulait surtout dire "un jour où l’on peut voler, pas comme à la sainte Barbe ! ". Et Saint Elie se fête le 20 juillet.

Le vicaire, le général, le pilote, le mécanicien, le météorologiste… Tous pouvaient s’accorder pour choisir le prophète Elie comme saint patron.

Mais la canonicité ne fait pas toujours bon ménage avec la trivialité ! Et dans un même élan tous pensèrent que "Elie – hélicoptère" était un mauvais jeu de mots !

"Elie" restait cependant dans les esprits, comme ces petites chansons que l’on conserve du matin au soir, sans pouvoir s’en débarrasser.

Monseigneur Dubost demanda alors conseil à son père (on ne le fait jamais assez !). Ce dernier avait été, en 1944, "porte serviette" du colonel Besançon, commandant l’artillerie lors de la libération de Rome… le 4 juin.

Ce jour là, il y eu évidemment un défilé des forces alliées dans la ville éternelle, et les Piper d’observation de l’artillerie y prirent part. Pour ces avions de l’armée de terre, ce fut, semble-t-il, un des premiers rassemblements en défilé aérien.

Le 4 juin, l’Église honore sainte Clotilde. Monseigneur Dubost pensa donc que la sainte obtiendrait les suffrages de l’ALAT : n’était-ce pas grâce à son intercession que les Francs vainquirent in extremis les Alamans ? Souvent aujourd’hui, n’est-ce pas aussi grâce à l’intervention décisive de l’ALAT que nos forces remportent la victoire ?

C’est ainsi que l’histoire a rencontré la légende, et que sainte Clotilde est devenue la patronne de l’ALAT.

 

Anecdote librement rapportée par Patrick GUYARD,

avec l’aimable assentiment de Monseigneur DUBOST

 

 

 

La messe pour les morts de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre a été célébrée le vendredi 4 juin 2010 en la cathédrale Saint Louis des Invalides à Paris par le Père Cabanes Bacou, recteur de la cathédrale.

 

04062010532

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LCL MICHEL BRAULT - dans DEVOIR DE MEMOIRE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du président des combattants volontaires de la Drôme, LCL BRAULT
  • Le blog du président des combattants volontaires de la Drôme, LCL BRAULT
  • : Blog de la section Drôme de la fédération nationale des combattants volontaires
  • Contact

Recherche