Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 08:46
Italian TTHAprès la Marine nationale, c’est au tour de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) de recevoir son premier exemplaire de l’hélicoptère NH-90 « Caïman » dans sa version TTH (Tactical Transport Helicopter).
L’appareil, en provenance de Marignane, où est implanté le consortium NH Industries (Eurocopter, AgustaWestland et Fokker), est en effet arrivé le 22 décembre au Groupement Aéromobilité de la Section technique de l’armée de Terre (GAMSTAT), situé sur l’aérodrome de Valence-Chabeuil.
Pendant plusieurs mois, les pilotes et techniciens du GAMSTAT vont définir les concepts d’utilisation de ce nouvel appareil, destiné à remplacer les actuels Puma, qui arrivent en fin de vie. Un second exemplaire sera livré dans le courant de l’année 2012 à l’Ecole de l’ALAT du Luc, dans le Var, afin de former les techniciens et les pilotes qui auront à mettre en oeuvre ce nouvel hélicoptère.
Selon le blog de l’EALAT, les « primo-formateurs », qui seront chargés de qualifier les pilotes de l’ALAT sur cet appareil, suivent actuellement des cours dispensés par l’industriel et le Centre de formation interarmées NH-90 (CFIA)., ce qui passe par de nombreuses séances de simulateurs et des heures de vol effectuées grâce à un NH-90 finlandais.
Au total, l’ALAT devrait disposer de 68 Caïman TTH. Doté de commandes de vol électrique, cet hélicoptère peut atteindre une vitesse maximale de 295 km/h et évoluer de jour comme de nuit grâce à ses équipements de navigation ainsi qu’au système d’imagerie infrarouge Flir et le casque de vision nocture HMSD dont seront dotés les pilotes.
Sa protection est assurée par des mitrailleuses 12,7 mm ou 7,56 mm placées latéralement et à l’arrière, ainsi que par un lance-leurre ELIPS NH. Il est également équipé d’un détecteur d’alerte radar.
Le Caïman TTH dispose d’une capacité de chargement relativement importante. Il peut, selon les cas, emporter 2,5 tonnes de matériels ou 4 tonnes à l’élingue, ou encore transporter soit 20 soldats équipés, soit 12 civières, voire un véhicule léger et 3 hommes.

Partager cet article

Repost 0
Published by LCL MICHEL BRAULT - dans DEFENSE NATIONALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du président des combattants volontaires de la Drôme, LCL BRAULT
  • Le blog du président des combattants volontaires de la Drôme, LCL BRAULT
  • : Blog de la section Drôme de la fédération nationale des combattants volontaires
  • Contact

Recherche